Olivier Véran : le ministre de la santé révèle la nouvelle carte des départements rouges pour le Covid-19 !

Après que le Conseil de défense ait eu lieu, le ministre de la Santé a fait le point sur la situation actuelle de l’épidémie, expliquant aussi les nouvelles restrictions qui doivent entrer en vigueur.

Olivier Véran
Source : Voici

Selon le point divulgué par , il y aura désormais des zones « super rouges » et « écarlates », qui seront retrouvées sur la carte de circulation du virus en . Avec cette nouvelle carte, il y aura également de nouvelles restrictions. Cependant, seules les villes en cause subiront ces adaptations stratégiques.

Une nouvelle carte pour les départements

La pandémie d continue de se propager, et pour essayer de contenir la situation, l’Etat français a décidé de mettre en place de nouvelles mesures anti-Covid. C’est ce mercredi 23 septembre 2020, que cela a été annoncé par Olivier Véran. Il s’agit surtout d’une nouvelle mise à jour concernant la carte de circulation du virus.

On verra ainsi sur la carte déjà bardée de certaines couleurs, des zones « super rouges » et d’autres « écarlates », qui entraîneront dans le même temps, de nouvelles restrictions dans les métropoles qui sont en cause. Il est expliqué qu’il ne s’agit en aucun cas d’un reconfinement des grandes villes.

Il s’agit plutôt d’une situation qui concerne seulement les zones les plus à risque et leur population. D’après Gabriel Attal, la continue et s’aggrave même rapidement dans certaines zones : « Il y a une pression hospitalière importante sur certains territoires. Nous avons déjà pris des mesures dans cette stratégie territorialisée et graduée. D’autres mesures vont être prises et annoncées ce soir. »

Les nouvelles mesures prises par le gouvernement sont assez conséquentes. Déjà, les regroupements publics qui excèdent plus de 10 personnes sont interdits, dorénavant. De même, pour les rassemblements importants qui allaient jusqu’à 5000 personnes, il n’y aurait plus que des regroupements d’au plus 1 000 personnes. Notons qu’à partir d’une certaine heure dans les grandes villes, il sera interdit de vendre de l’alcool.

Les nouvelles restrictions mises en place

La situation ne s’améliore pas, il faut qu’on en prenne conscience ! Il y a quelques jours, le 11 septembre dernier, l’Etat avait exhorté la population à se montrer plus responsable, ce qui n’a rien changé.

Au final, ce sont des mesures de restrictions très fermes qui ont été mises en place. D’après le nouveau classement de la situation épidémique dévoilé par Olivier Véran, il y aura une zone alerte, une zone alerte renforcée et enfin zone d’alerte maximale.

Pour le dernier niveau, il concerne les endroits où la situation peut-être « qualifiée d’extrêmement tendue ». Selon chaque niveau, des mesures adaptées seront prises.

Afin de freiner l’évolution de l’épidémie, plusieurs préfectures ont fait le choix de corser les mesures déjà existantes. Le fait que le pouvoir exécutif approuve une approche plus territorialiste, devrait être un avantage, pour que les activités ne soient pas en arrêt.

Jusque-là, les restrictions concernaient surtout la fermeture anticipée des bars, l’interdiction de vendre de l’alcool tard le soir, ou encore, le fait de revoir le seuil autorisé pour le nombre de personnes pouvant participer à un même rassemblement public.

A partir de ce mercredi, les restrictions vont dépendre des zones. Il faut savoir que 69 départements sont classés en alerte. Au préalable, ils étaient dans le rouge. Dorénavant, il n’y aura pas de rassemblement de plus de 30 personnes dans ces zones, et cette règle s’applique aussi bien pour les salles, que pour les baptêmes, les mariages ou autres.

Concernant les départements classés en alerte renforcée, plusieurs grandes villes françaises sont impliquées. Dans celles-ci, les grands événements ne sont plus autorisés, et les rassemblements de plus de 10 personnes également. Les salles de cinéma seront fermées de façon partielle, mais les salles de sport, les gymnases, les salles des fêtes, etc., seront fermés totalement.

Il est important de rappeler que ces mesures sont difficiles à vivre mais elles sont justement prises pour permettre de lutter et freiner ce virus qui arrive toujours à trouver le moyen de faire des ravages.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.