Nagui accusé d’être mêlé aux affaires horribles de mutilation des équidés en France ! La fake news ne s’arrête pas !

Le célèbre animateur de France 2 est embourbé dans une affaire de fake news qui va très loin alors qu’il n’y a aucun fondement.

Des internautes qui s’en prennent à Nagui

Grand fut l’étonnement de Nagui lorsqu’il a pris connaissance des graves accusations qui pèsent sur lui. En effet, l’ a appris au cours du weekend dernier qu’il était accusé depuis cet été d’être l’instigateur des actes de mutilations faites sur des chevaux partout en . C’est Fanny Ruwet, la podcasteuse qui tient une chronique humoristique dans l’émission La Bande originale présentée par Nagui, sur France Inter qui s’est emparée du sujet.

En effet, le dimanche 20 septembre 2020, la chroniqueuse a posté sur Twitter une partie du dialogue qu’elle a échangé avec Nagui. « Je n’ai aucune idée d’où c’est parti. Cependant, beaucoup de gens ont commencé à prétendre que c’était toi le mystérieux gars qui mutile les chevaux » a-t-elle expliqué à l’animateur de N’oubliez pas les paroles ! Fanny Ruwet a été alertée par les nombreux messages postés par les internautes et qui accusent directement Nagui.

View this post on Instagram

#nagui @naguiiiiiii #viennacontemporary2020

A post shared by christophe de rohan chabot (@christophe_de_rohan_chabot) on

Suite à cette révélation, Nagui est resté sans voix. Il croyait même que sa collègue lui faisait une mauvaise plaisanterie. « Je ne comprends rien. Explique la vanne s’il te plait » a répondu l’animateur qui n’était pas du tout au courant de ce qui se tramait. Alors, la chroniqueuse lui a gentiment expliqué : « La vanne, c’est l’absurdité ». Une réponse qui semble montrer son envie de se saisir du sujet et d’en discuter dans sa prochaine intervention sur France Inter. C’est alors que Nagui, toujours aussi réticent, mais quelque peu apaisé, a répondu comme suit : « Ok ! Je suis super trop vieux et soulagé».

Des actes de mutilations qui se multiplient, aucune piste à privilégier pour le moment

Ces derniers temps, les actes de mutilations et de tueries perpétrées sur les équidés prennent de l’ampleur. C’est une affaire qui se trouve au cœur de toutes les discussions si bien que bon nombre de gens s’expriment faussement sur le sujet. C’est ainsi que, voulant à tout prix arrêter les criminels, les internautes vont jusqu’à accuser des célébrités comme Nagui.

Par ailleurs, il faut dire que les enquêtes à propos de cette affaire n’avancent pas beaucoup. En effet, pour l’heure, il n’y pas la moindre piste permettant de remonter jusqu’aux coupables. Interrogé sur le sujet, le colonel Hubert Percie du Sert envisage certaines possibilités comme un challenge sur les réseaux sociaux, des dérives sectaires, ou encore des rites sataniques, voire la haine des équidés.  Toutefois, le de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait part de l’ouverture de 153 enquêtes dans la moitié des départements français.

Pour rappel, les premiers cas de mutilation sur les chevaux en France datent de fin 2018 dans le Puy-de-Dôme. Il y avait alors 2 animaux mutilés en six mois, et ce, dans la même localité. C’est ainsi qu’est née l’hypothèse d’un crime en . De plus, suite à la découverte dans la somme de trois autres animaux avec des oreilles droites qui ont été mutilés, le parquet d’Amiens a pris l’affaire en main. Malheureusement, la situation empire étant donné que fin juin 2020, onze autres cas semblables ont été recensés partout en France.

« Elle avait une oreille en moins. L’intérieur de sa tête était creux. Les criminels ont pris une moitié de son œil » raconte Mélissa Veron, la malheureuse propriétaire d’une jument qui a été retrouvée morte dans la pâture d’une écurie de Berny-en-Santerre.

Pour l’heure il est difficile d’envisager la motivation de ceux qui sont à l’origine de tels actes de barbarie. Toutefois, il ne semble pas que ce soit d’ordre financier, car les criminels s’en prennent aussi bien à des chevaux appartenant à de petits comme de grands éleveurs.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !