Mercotte : découvrez ce lien étonnant qui la relie à Yann Barthès !

Depuis plusieurs années, Mercotte et Cyril Lignac constituent un binôme incontournable dans le Meilleur pâtissier sur la chaîne M6.

Hors caméra, la critique culinaire est également une mère dévouée pour ses quatre enfants, et elle aurait un lien étonnant avec .

Une des filles de Mercotte est allée à l’école avec Yann Barthès

Jacqueline Mercorelli alias Mercotte constitue depuis 2012 un duo très adorable avec son ami Cyril Lignac. Ensemble, ils sont connus pour leur qualité de jurés dans Le meilleur pâtissier sur M6. Il faut dire que la critique culinaire voue une véritable passion pour la gastronomie. Son amour inconditionnel pour la cuisine s’est surtout amplifié après le départ de ses enfants. Ces derniers, étant devenus grands, sont allés vivre indépendamment de leur mère. Sinon, du temps où les enfants de Mercotte étaient toujours au sein du foyer familial, elle se consacrait beaucoup à leur éducation.

À ce propos, l’auteure de livres de recettes à succès a parlé aux journalistes du Parisien à propos d’un lien pour le moins inattendu qu’elle a avec Yann Barthès. Il se trouve effectivement que l’une de ses filles fréquentait jadis le même établissement scolaire que l’ vedette du Quotidien. Ce dernier est originaire de Chambéry (Savoie). Or, la jurée dans Le Meilleur Pâtissier sur est originaire de la ville de Saint-Alban-Leysse, une localité sise à proximité de Chambéry. Ainsi, il n’est pas étonnant que Mercotte ait été un peu surprise quand elle a vu Yann Barthès à la présentation du Quotidien pour la première fois sur TMC. En tous cas, une chose est sûre, la jurée du Meilleur pâtissier est une fan de l’émission Quotidien, et elle aime bien son animateur.

Mercotte contrainte d’assurer son rôle de jurée depuis sa résidence à cause du COVID-19

Par ailleurs, toujours à propos de la Chambéry, c’est depuis sa résidence se trouvant près de cette localité que Mercotte assure en duplex son rôle de Jurée dans le Meilleur pâtissier sur M6. Cette mesure a dû être prise afin que l’acolyte de Cyril Lignac soit tenu à l’écart de tous risques d’infection au .

Ainsi, Mercotte n’a malheureusement pas pu émerveiller ses papilles gustatives avec les œuvres des 14 candidats en lice pour cette nouvelle saison de Meilleur pâtissier. En effet, à cause de la crise du COVID-19, la production du concours de pâtisserie a dû interrompre le tournage au château de Groussay, dans les Yvelines. La raison : un membre au sein de l’équipe du tournage a contracté le COVID-19.

Très surprise, Mercotte s’est exprimée comme suit : « Qui l’a contracté ? Je ne sais pas. Nous étions en pleine épreuve créative quand on nous a priés d’évacuer la tente. Comme je suis considérée comme une personne à risque, j’ai dû plier bagage. Néanmoins, je n’étais pas vraiment inquiète ».  C’est ainsi que tout le personnel technique, la production ainsi que tous les candidats ont dû retourner chez eux. Par la suite, tout le monde a été mis en isolation.

Quelques jours plus tard, grand fut l’étonnement lorsque l’on a appris que le coronavirus a infecté seize personnes au sein de l’équipe. Toutefois, le tournage a tout de même pu reprendre en septembre, ce qui a fait le bonheur de tous les participants au programme. De plus, on a appris que tous les membres de l’équipe qui ont contracté le COVID-19 sont tous désormais en bonne santé.

Ainsi, les téléspectateurs, surtout les passionnés de pâtisserie de haut niveau, vont pouvoir se délecter de la nouvelle saison du concours Le meilleur pâtissier sur M6. Le lancement est prévu le 30 septembre 2020. Pour ce premier épisode, les candidats auront à réaliser un dessert dont l’inspiration vient du pelage ou du plumage d’un animal hors du commun qu’ils ont choisi. Pour la réalisation, ils disposent de deux heures.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !