Meghan Markle : Aurait-elle pour objectif de mettre à mal la famille royale ?

Alors que tout laissait présager de beaux jours dignes des contes de fées pour le prince Harry et la duchesse Meghan, voilà qu’ils se retrouvent au centre de vives controverses.

En effet, le couple a décidé de prendre ses distances avec la . Meghan Markle serait à l’origine de ce retrait. Nous vous en disons plus ici.

Sous l’emprise de Meghan Markle, le quitte la famille royale

View this post on Instagram

50 years ago, women in Britain won the right to equal pay. That monumental moment began with one courageous and inspiring group of women in a factory in Dagenham, England. In 1968, facing a pay settlement that declared them less skilled than men, the sewing machinists of the Ford Motor Company walked out on strike. In the face of great pressure, they stood firm, and two years later the UK Parliament was forced to pass the Equal Pay Act, protecting and supporting working women ever since. To mark International Women’s Day, The Duchess of Sussex visited Dagenham to meet with Geraldine Dear, one of the strikers, and spend time with students at the Robert Clack Upper School to meet the town’s next generation of female role models, and talk to young women and men about the women who inspire them. • “Being in Dagenham is incredibly profound. Because as you can see with Geraldine and the other women who had the strength to really stand up for something that they knew needed to be done. This is the best example of no matter how small you might feel, how low you may feel on the ladder or the totem pole, no matter what colour you are, no matter what gender you are, you have a voice, and you certainly have the right to speak up for what is right.” – The Duchess of Sussex A lifetime advocate and campaigner for gender equity, The Duchess joined a special assembly to celebrate this remarkable local story, as well as recognise the social, economic, cultural and political achievements of all women around the world. #InternationalWomensDay #IWD2020 #EachForEqual Photo © The Duke and Duchess of Sussex / Chris Allerton

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on

Cela fait quelques mois déjà que les parents du petit Archie Harrison, Harry et Meghan sont sous les feux des projecteurs. C’est la décision du couple de couper les ponts avec la royauté publiée sur leur site officiel le 8 janvier dernier qui est à l’origine de toute cette attention que leur accordent les médias. Toutefois, le duc et la duchesse de ont rassuré qu’ils continueront toujours à soutenir Sa Majesté Elisabeth II, la reine d’Angleterre. Pour eux, ce retrait ne saurait être en aucun cas total.

Depuis cette annonce, beaucoup d’encre et de salive ont coulé. Plusieurs personnes se sont indignées devant ce choix. Pour beaucoup d’entre elles, Harry et Meghan ont manqué de bon sens et de maturité. Selon un communiqué rendu public, a tenu à souligner le caractère précipité de la volonté des Sussex de prendre le large. D’après cette même source, tout laisse à croire que les membres de la famille royale n’étaient pas au courant de cette actualité. Mais est-ce un moyen pour la famille de se dédouaner de ce geste qui met en émoi les Britanniques ? Alors que l’on se souvient que Harry et Meghan affirmaient avoir pris cette décision de concert avec :

  • la reine Elisabeth II,
  • le prince de Galles,
  • toutes les parties importantes.

Pour plusieurs personnes, le prince Harry n’aurait pas agi de son propre chef. Il serait, pour reprendre leur expression, « contrôlé » par Meghan Markle. Des allégations fusent de toute part à son encontre comme quoi c’est elle qui aurait poussé Harry à s’éloigner des siens. Ainsi, la mère de l’adorable Archie envisagerait de mettre en branle la famille royale.

Les accusations contre Meghan Markle

Depuis le 8 janvier 2020, date à laquelle Harry et Meghan ont annoncé leur décision de se mettre en retrait de la famille royale, des supputations vont bon train. Elles tiennent Meghan Markle responsable de tout ce qui arrive. D’après ces allégations Meghan serait l’instigatrice du départ du prince Harry de l’Angleterre vers les États-Unis d’Amérique, n’ayant d’yeux que pour sa carrière de comédienne de doublage. À ce qui parait, elle aurait d’ores et déjà signé un contrat de doublage avec le géant de l’animation, Disney.

Le Magazine Actualité en une pointe un doigt plus accusateur sur Meghan Markle. Se fondant sur les accusations de Thomas Markle, ce périodique estime que Meghan serait porteuse d’un dessein qui viserait à mettre en pièces la monarchie anglaise et faire vivre à la reine des jours sombres. Thomas Markle a estimé que le comportement de Harry et beaucoup plus celui de sa fille est une offense contre la reine Elisabeth II et les Britanniques. En agissant de la sorte, Harry et Meghan mettent en péril une institution vieille de plusieurs siècles, a-t-il jugé.

Harry vole au secours de Meghan Markle

Harry s’indigne face à toutes les allégations toutes aussi grossières les unes que les autres visant à ternir l’image de son épouse. Pour lui, Meghan Markle ne mérite pas de subir toutes ces foudres.

D’après les médias britanniques, Harry aurait décidé de s’éloigner de Buckingham Palace pour le bien-être de son épouse Meghan Markle et de leur fils Archie. Dans une interview accordée au Sun, il avait tenu à souligner qu’il craignait pour le moral de Meghan. C’est fort de ce constat qu’il s’est vu contraint d’amener avec lui sa petite famille d’abord pour le Canada et ensuite pour les États-Unis. Il espère ainsi les mettre à l’abri du feu des projecteurs.