Meghan et Harry : le couple agace un membre du Congrès américain, il demande que tous leurs titres leur soient retirés !

Meghan Markle et le prince Harry d’Angleterre ont encore fait parler d’eux. Cette fois, ils s’attirent les foudres de Jason Smith…

Meghan et Harry en Californie

Alors que la période des élections américaines bat son plein, le duc et la duchesse de ne cachent pas leur implication. Cela a le don d’agacer certaines personnes dont l’un des membres du congrès américain Jason Smith. Ce dernier n’a d’ailleurs pas mâché ses mots à l’endroit du couple.

Un membre du congrès américain s’énerve contre le couple…

Les parents du petit Archie, après s’être éloignés de la cour royale en Angleterre, se sont réfugiés aux USA. Cependant, ils continuent quand même de faire parler d’eux, affichant clairement leur position concernant la politique américaine.

Ce fait a le don d’agacer certaines personnes, surtout que Meghan Markle et son prince Harry multiplient les appels aux votes auprès des citoyens américains, pour les élections futures. Le problème, c’est que par ces actes, le couple enfreint apparemment le protocole royal, ce qui déplaît fortement à la reine Elizabeth II.

View this post on Instagram

Happy couple 💝 #meghanmarkle #princeharry

A post shared by Meghan♥️ Harry (@meghanetharry) on

Chez les républicains également, la pilule a du mal à passer, surtout pour le membre du congrès républicain du Missouri Jason Smith : « Je suis donc préoccupé par les récents commentaires du duc et de la duchesse de Sussex concernant l’élection présidentielle des États-Unis, en particulier compte tenu des conversations internationales concernant l’ingérence étrangère dans nos élections et le statut du duc en tant qu’invité des États-Unis. »

Notons que si le couple n’a jamais évoqué clairement le candidat qu’il soutenait, il est de notoriété publique que Meghan Markle ne porte pas le candidat républicain dans son cœur.

Loin de s’arrêter à une simple déclaration, Jason Smith a envoyé une lettre à l’ambassadeur du Royaume-Uni aux États-Unis, demandant à ce que le duc et la duchesse de Sussex soient « dépouillés de tous les titres, styles et privilèges qu’ils conservent actuellement ».

Ce serait d’après lui, à cette condition qu’ils pourraient s’exprimer au sujet de cette élection, dans le cas contraire, il doit leur être demandé de ne plus essayer d’interférer dans l’élection.

Ce projet de Meghan qui risque de déplaire fortement à Donald Trump

Ce coup de colère du membre du Congrès américain arrive alors que la situation entre le jeune couple et la Reine Elizabeth II était déjà tendue. D’après des proches de la reine, il s’agit là d’un « embarras diplomatique » : « Une ligne rouge a été franchie. Le sentiment est celui d’une violation de l’accord ».

Une chose est certaine, la duchesse de Sussex n’a jamais eu une bonne opinion concernant le président américain Donald Trump. Si son implication dans les élections actuelles dérange, ses futurs projets ne sont certainement pas vus d’un bon œil par les républicains.

View this post on Instagram

Ohhwww 💕💕💕 #meghanmarkle #princeharry

A post shared by Meghan♥️ Harry (@meghanetharry) on

En effet, il semblerait que qui était actrice avant son , soit sur le point produire un film. Par contre, le thème se portera sur la politique, et il s’agit de l’adaptation d’un roman qui risque d’ennuyer fortement la Maison Blanche.

Selon un média anglais The Sun, la duchesse de Sussex a conclu un accord avec  Lloyd Scott, qui est l’auteur d’Élection Year. On sait que des accords de non-divulgation ont été rédigés, et que la maman d’Archie supervisera le développement du script.

Pour la petite histoire, il s’agit de l’histoire de Maverick Johnson Malone. Ce dernier est un membre du Sénat, sous les ordres du sénateur populaire, Suni Wainwright. Toutefois, celui-ci est en réalité un agent russe.

Pour ce qui est de son rôle d’actrice, tout porte à croire que Meghan Markle ne sera plus devant la caméra. Pour sa toute 1ere production, l’épouse d’Harry risque de faire des étincelles. Selon une source : « Ce serait un scénario excellent, Meghan aurait tous les contacts pour le rendre exceptionnel. Il contient des messages sur la démocratie et la défense de ce qui est juste – tout ce qui intéresse de près Meghan »… à voir absolument même si cela ne plaira à tout le monde !


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.