Lori Loughlin : son mari admet avoir « contourné le système » universitaire !

Impliqués dans une sombre affaire de corruption, l’actrice Lori Loughlin et son mari s’apprêtent à passer en procès d’ici quelques mois, et encourent une lourde peine de prison.

 

Voilà qui ne va pas arranger les affaires de ! Alors que les procureurs avaient réussi à mettre la main sur des photos incriminantes pour le couple, il semblerait que chaque jour qui passe aggrave un peu plus le cas des richissimes époux. Aujourd’hui, dans de nouveaux documents judiciaires, c’est le mari de l’actrice qui apporte un peu plus de lumière sur cette affaire.

Mossimo Gianulli reconnaît avoir arnaqué le système

Selon certains nouveaux documents judiciaires, le mari de Lori Loughlin, , avait parfaitement conscience d’avoir contourné le système pour faire entrer ses filles à l’Université de Californie du Sud. Pire encore, il semble qu’il s’en soit vanté dans un e-mail envoyé à son conseiller financier, même s’il prétend par la suite qu’il s’agit d’une blague, et qu’il a juste fait un don d’environ 200 000 dollars à l’organisme de bienfaisance de Rick Singer. De quoi mettre sérieusement la puce à l’oreille aux enquêteurs, au point que ce courrier de 2017 ait été admis comme preuve dans l’enquête en cours sur la fraude à l’admission universitaire.

« Bonne nouvelle, ma fille aînée est prise à l’USC… Mauvaise nouvelle, j’ai dû contourner le système pour que ce soit le cas ! », a-t-il écrit, joignant une facture détaillant le don.


En copie de cet échange, on retrouve l’actrice Lori Loughlin en personne, mère des 2 filles concernées. Une preuve de plus dans un dossier déjà bien chargé, alors que les parents d’Isabella et Olivia prétendaient jusqu’ici ne pas avoir eu conscience du caractère illégal de leurs dons. Selon le FBI, au regard de ces nouveaux éléments, il ne fait plus aucun doute que les 2 stars étaient parfaitement conscientes de leurs actes.

L’affaire Lori Loughlin : au cœur du scandale

Difficile de faire la part des choses dans cette affaire abracadabrante, qui ne concerne pas uniquement Lori Loughlin et son mari, mais également de nombreuses célébrités et richissimes personnalités américaines. Néanmoins, alors que tous les autres accusés ont plaidé coupables et écopé de courtes peines de prison (à l’image de Felicity Huffman), les époux Loughlin/Gianulli campent sur leurs positions et continuent à clamer leur innocence. On peut les comprendre, car leur dossier est particulièrement grave, bien plus que les autres, et pourrait leur valoir une condamnation exemplaire.

  • Dans le cas de Lori Loughlin, le principal problème reste la récidive, puisque même s’ils étaient conscients d’avoir trafiqué le dossier universitaire de leur fille aînée, ils ont renouvelé leur geste 2 ans plus tard, pour leur fille cadette.
  • Au-delà du don incriminé, ils ont également menti sur les expériences sportives de leur fille pour influer leur admission, puisque comme on le sait, les universités américaines cherchent souvent à intégrer de nouveaux éléments dans leurs équipes universitaires.

Même si le procès n’a lieu qu’en octobre, Lori Loughlin et son mari auraient tout intérêt à changer de stratégie et à plaider coupables dans cette affaire. D’autant plus que le tribut payé jusqu’ici s’avère déjà lourd, l’actrice ayant été virée de sa série « Le cœur a ses raisons » dès que le scandale a éclaté.


Hugo Lapage

Hugo Lapage

Je suis passionné par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ! Toujours connecté, je ne rate aucune des rumeurs les plus folles qui circulent sur le web.