Le nouveau maire de Bordeaux réclame l’arrêt de la 5G ! Peut-elle vraiment être responsable du coronavirus ?

Le maire fraîchement élu de Bordeaux décide enfin d’officialiser sa requête concernant la 5G. Cet écologiste souhaite arrêter toutes les activités liées au lancement du nouveau réseau.

Bordeaux a accueilli un nouveau depuis le mois de juin dernier. Ecologiste confirmé, Pierre Hurmic continue de démontrer ses points de vue défavorables sur la 5G, tout comme il a déjà précisé au cours de sa campagne électorale.

La 5G, une technologie de riches

La mairie sollicite que les implantations des antennes ainsi que les phases tests sur la 5G soient arrêtés dans sa commune. Delphine Jamet, l’adjointe numérique de Pierre Hurmic, a affirmé sur 3 que la 5G aurait un impact considérable sur l’écologie.

De plus, chaque utilisateur devrait acheter un nouvel appareil mobile. Elle argumente qu’après la entraînée par le Coronavirus, seuls les fortunés pourront s’offrir des smartphones ou tablettes 5G. Sans oublier que plus de 90% des smartphones écoulés sur le marché européen sont tous 3G/4G.

En parallèle, cette responsable auprès de la mairie précise clairement que le chef de la mairie ne refusait en aucun cas la mise en place de la 5G dans la commune. Il s’agit simplement d’une demande de débat public sur le plateau d’une chaîne télévisée. Afin d’éviter les malentendus, Delphine Jamet a expliqué que la mairie n’est pas contre la technologie. L’équipe souhaiterait simplement ralentir le processus afin d’avoir assez de temps pour les préparatifs du lancement officiel de ce réseau.

La décision de Pierre Hurmic n’est pas aussi étonnante. Pendant la campagne électorale pour les législatives, les candidats auprès de l’Europe Ecologie Les Verts (EELV), y compris Pierre Hurmic, ont déjà mentionné leur opposition face au déploiement de la 5G. Selon ces écologistes, tous les pays doivent rester vigilents face à cette évolution technologique trop critiquée. Le maire de Bordeaux a également proposé un débat ouvert à propos de la 5G. Cette personnalité à la tête de la mairie veut à tout prix consulter le peuple.  Les écologistes ont tendance à croire que les citoyens seraient en danger face au nouveau réseau le plus intéressant aux yeux du monde entier.

La 5G, une technologie défavorable pour la santé ?

De nombreuses personnes réparties dans les quatre coins du monde ne craignent que le 5G fasse partie des « armes technologiques » servant à éliminer une grande partie de l’humanité. Certains affirment sur les réseaux sociaux que la téléphonie mobile déployant le réseau 5G dégagerait des ondes mortelles qui détruisent le cerveau humain. De leur côté, les écologistes insistent sur le fait que cette technologie fera des dégâts considérables sur l’environnement. Ces idéologies diversifiées restent encore irrecevables auprès de la plupart des pays où l’autorité de régularisation des télécommunications a autorisé le déploiement du réseau. De plus, selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), des études menées sur la 5G révèlent que ce réseau n’aurait aucun effet négatif sur la santé. Par ailleurs, les futurs utilisateurs de la technologie devront savoir que la consommation des données sera le double ou même le triple de celle la 3G et 4G. Toutefois, une connexion fluide et éloignée de tout type de perturbations s’avère au rendez-vous.

Si les écologistes ne cessent de dévoiler leur mécontentement sur la 5G, il semble qu’ils ne pourront pas faire grand-chose. L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse promet que la technologie serait sur le marché en octobre 2020.

Avec l’interdiction communale de continuer les poses des équipements sur la 5G à Bordeaux, les opérateurs mobiles concernés pourront monter un dossier contre la mairie. Reste à savoir si le terminal 5G sur le toit du Musée d’art contemporain de Bordeaux sera retiré.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !