Laurence Boccolini quitte TF1 et intègre France 2 : est-ce que l’argent est sa motivation ?

Laurence Boccolini quitte TF1, après y avoir passé plus de 15 ans, pour intégrer la chaine France 2. Une décision motivée par l’appât de gain selon certains.

Une décision surprenante pour le monde de la française

Les transferts au sein du paysage de l’audiovisuel français deviennent de plus en plus fréquents ces derniers temps. Récemment, on a appris la démission de Jean Marc Généreux pour rejoindre les collaborateurs de France 2. Sitôt, les spectateurs ont également été surpris que Laurence Boccolini ait emprunté la même voie. Ce lundi 31 août 2020, cette dernière relance l’émission téléréalité « Mot de passe » sur la chaine locale pour devenir son animatrice.

Elle avait la sensation de « tourner en rond » sur , évoque-t-elle lors d’une interview

Selon ses révélations auprès du Parisien le jeudi 27 août, c’est l’envie de réaliser de nouvelles choses qui l’a poussée à quitter TF1. La chaine France 2 serait selon elle le meilleur choix pour qu’elle puisse s’épanouir à nouveau professionnellement. D’ailleurs, « les collaborateurs de la chaine sont plus compatibles à mes sentiments d’entreprendre différents projets », concède-t-elle.

Laurence Boccolini rajoute que les équipes de France 2 ont discuté avec elle sur des émissions de jeux, de fiction… Ce qui l’a poussée instantanément à devenir animatrice. Sur TF1, elle affirme qu’elle ne faisait que « tourner en rond ». Par ailleurs, elle avait déjà travaillé sous le patronage du directeur de programme Takis Candilis de France 2, quand ce dernier était à l’époque directeur de TF1 il y a 20 ans de cela. Rappelons également que l’ancienne collaboratrice de TF1 se retrouvera dans la « Mongeville » diffusée sur la chaine France 3.

Des salaires à faire envier les jaloux

« Sans aucune amertume, aucune haine », ainsi fut la nature de son départ auprès de la première chaine française. Les curieux se questionnent alors si son départ n’était pas motivé par l’argent ? L’ancienne animatrice de TF1 affirme que « les salaires sont largement élevés au sein de TF1 », voire « incomparable ». De plus, elle précise qu’elle n’y travaillait pas en tant que salariée, car elle n’y travaillait pas sous un contrat d’exclusivité.

Autrement dit, quand elle ne travaille pas, elle ne perçoit pas de revenu. Sa motivation reste alors uniquement son travail. Malgré le fait qu’elle perçoive moins que chez TF1, elle retrouve plus de régularité chez France 2 qu’au sein de la première chaine française. Chez cette dernière, sa saison se circonscrit au « Grand Concours des animateurs » d’où sa sensation de ne pas être intégrée dans la chaine. Elle confie que sa présence chez TF1 se traduisait comme « un objet décoratif ». C’est donc tout à fait logique qu’elle se soit décidée à changer son fusil d’épaule, en s’orientant vers une chaine qui proposait de nouveaux projets qui la conviennent.

Laurence Boccolini : un des visages de la première chaine française

Elle figurait parmi les visages emblématiques de TF1 durant ces deux dernières décennies. On reconnait notamment Laurence Boccolini en étant une animatrice de jeux. Les téléspectateurs se souviennent particulièrement de son ton impassible à la tête du Maillon faible entre 2001 et 2007 et avec l’émission Money Drop qui était sous son animation entre 2011 et 2017.

Après 2017, elle n’a pas fait d’apparitions sur les écrans. Ensuite, elle a fait un bref passage chez Europe 1 en devenant l’animatrice de Etes-vous prêts à jouer le jeu ? Sa saison n’a duré que quatre mois. On la reconnait aussi lors du retour de l’émission Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! avec . L’automne dernier, elle avait décroché la première édition de Mask Singer en étant déguisée en licorne.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !