Julien Lepers : son anniversaire en deuil, il poste un vieux cliché pour rendre hommage à un proche décédé !

Le 7 août dernier, un tendre ami de l’ex-animateur de Question pour un champion s’était éteint. À cette occasion, Julien Lepers a voulu lui rendre hommage en publiant un de leurs souvenirs.

Un anniversaire marqué par une disparition d’un proche

Ce mercredi 12 août, Julien Lepers a fêté ses 71 printemps. Ce jour lui a tant marqué grâce au soutien de ses proches, mais surtout de ses enfants Lorraine et Guillaume. De plus, les souhaits de ses fans lui ont fait chaud au cœur. En effet, nombreux sont ceux qui lui ont souhaité un très heureux anniversaire. Énormément touché par ces gestes, Julien Lepers n’a pas pu s’empêcher d’exprimer sa gratitude envers les internautes.

À travers son compte , il a ainsi fait part de ses sentiments. « Et hop une de plus ! Merci pour ces gentils messages qui me touchent tant, peut-être même jusqu’aux larmes » avait-il déclaré. Cependant, bien que son anniversaire lui ait comblé de joie, une récente blessure demeurait au plus profond de son cœur. En effet, le 7 août dernier, le prédécesseur de Samuel Étienne a fortement été affecté par la mort tragique de son ami.

Ce dernier qui n’a pas pu tenir le coup suite à une crise cardiaque. Ce n’est autre qu’Alain Delorme, un très bon ami avec qui Julien Lepers a débuté à la radio. Pour lui rendre hommage, son vieil ami a dévoilé un de leurs souvenirs de jeunesse sur les réseaux sociaux. Un cliché en noir et blanc où l’ex- de Question pour un champion a placé son bras autour du cou du chanteur du groupe « Crazy Horse ». En légende, Julien Lepers a commenté qu’il s’agissait d’une photo de longue date lorsqu’ils avaient 23 ans. Aussi, elle marquait leur collaboration pour l’animation de Tohu-Bahut sur RMC. « Alain Delorme est parti hier et je pense beaucoup à lui… » avait-il fini par conclure.

Un « come-back » sur le parcours de Julien Lepers

Né le 12 août 1949 à , Ronan Lepers, dit Julien Lepers, a été élevé dans l’univers musical. En effet, il est le fils du chef d’orchestre Raymond Lepers et de la chanteuse Maria Rémusat. Face à la carrière de ses parents, Julien Lepers a connu une enfance souvent solitaire. Toutefois, cette situation ne l’a pas découragé dans sa vie, surtout dans ses études. Ayant suivi des formations à l’université de Sophia-Antipolis, le célèbre animateur a décroché une licence de droit.

Julien Lepers a fait ses premiers pas dans le monde de l’audiovisuelle après avoir remporté un concours d’animateur. Un triomphe qui lui permettait de rejoindre la radio. En commençant dans la station RMC pour la présentation du « hit-parade ». Au début des années 80, il s’était envolé pour Paris afin de rejoindre la RTL. Dans cette boîte, il a été en charge de présentations de plusieurs émissions, notamment « Départ immédiat », « Stop » ou encore « Challenger ».

De là, il s’était reconverti pour la télévision. L’année 1986 fut ainsi marquée par sa première apparition sur les petits écrans, dans l’émission « Télématin ». Deux ans plus tard, l’iconique Julien Lepers a rejoint France 3 pour être à la commande du célèbre programme « Questions pour un champion ». Ce dernier fut pour lui le plus long dans sa carrière de . En effet, l’animateur emblématique de cette émission n’a cédé sa place qu’au début de l’année 2016. Après avoir contribué à vingt-sept ans de bons et loyaux services.

View this post on Instagram

Vivement les chemises de cet été!

A post shared by Julien Lepers (@jlepersofficiel) on

Julien Lepers a également des talents cachés : la composition et l’écriture de chansons. Il a composé nombreux tubes, notamment « Pour le plaisir », « La différence », « Le ciel homme et la mer », ou encore « Vu d’avion, un soir ». Une passion pour la qui ne se terminerait jamais pour le légendaire Julien Lepers.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !