Fort Boyard : les tigres sont-ils sous calmants ? La participation d’Hugo Clément à l’émission fait débat !

Depuis quelques jours, l’émission phare de France 2, Fort Boyard, est au cœur de la polémique. Suite au passage d’Hugo Clément, fervent défenseur de la cause animale, le cas du traitement des tigres fait à nouveau débat.

Fort Boyard
Source : Potins.net

Cela fait déjà plusieurs années que la PETA, qui milite pour la défense des droits des animaux, demande à la production de de retirer les tigres du concept. Jusqu’ici, chaque demande est restée vaine, même si l’association s’est vue soutenue par le journaliste Hugo Clément. Toutefois, ce dernier est épinglé pour sa participation à l’émission, et les internautes se déchaînent contre le programme.

View this post on Instagram

Tout de suite sur @france2 , c'est la 4e émission de #FortBoyard. Bonne soirée à tous. Le résumé de l'émission sera actualisé en direct sur notre site ! #FortBoyard https://www.fort-boyard.fr/emissions/4_2020.php#Resume @wespiserd @olivierminneoff @cyrilferaud_off @perefourasf2 @passemurailleoff @willy_rovelli_ @alp_fr #epreuve #boyard #tresor #culte #patrimoine #adventurelineproductions #perefouras #iledaix @larochelle17000 @rochefortocean @france2 #france2 @ma_charente_maritime #télé #tv #coulisses #fortboyardfr #fortboyard2020 #JaziratAlKanz @infinimentcharentes #perefouras #passe_partout #fouras #felindra @tourismecharentesmaritime @magloiredelcros #vacances #summer #ete2020 #iledoleron #fouras

A post shared by Fort-Boyard.fr (@fortboyardfr) on

La présence des tigres devient problématique

Alors que la société s’offusque de plus en plus de l’utilisation des animaux pour le divertissement, de nombreuses voix s’élèvent pour faire interdire le recours aux bêtes sauvages.

Si de nombreux cirques sont déjà au cœur de la polémique depuis de nombreuses années, c’est au tour des programmes télévisés, et notamment de Fort Boyard, d’être pointés du doigt.

Difficile pourtant d’imaginer l’émission estivale sans la présence des fameux tigres, qui concluent l’émission lors de la traditionnelle quête du trésor. Du logo de l’émission aux masques des maîtres du temps, l’intégralité du concept se base sur les tigres.

Hélas, il devient difficile d’ignorer les nombreuses critiques, puisque les défenseurs des animaux se font de plus en plus virulents, soutenus par des célébrités engagées.

  • Parmi ces dernières, on recense le journaliste Hugo Clément, qui n’a pourtant pas refusé l’invitation de la production pour la dernière émission diffusée.
  • Si ce dernier milite activement pour la cause animale, au point d’apparaître comme le fer de lance du référendum des animaux en cours, son apparition est vivement critiquée et apparaît pour beaucoup comme incohérente avec son discours.

Depuis quelques jours, le Twitter français est en ébullition, car les utilisateurs échangent vigoureusement sur le traitement des tigres. Pour certains, ceux-ci seraient détenus sous calmants, pour les rendre moins dangereux vis-à-vis des candidats.

Fort Boyard

Le dresseur des tigres de Fort Boyard se défend

Face aux nombreuses accusations des réseaux sociaux, le dresseur des tigres de Fort Boyard se défend de les mettre sous calmants. Professionnel réputé, qui travaille également pour le Puy du Fou ou même pour le cinéma, Thierry Le Portier nie tous mauvais traitements.

Responsable des tigres du fort en compagnie de celle qui prête ses traits à Felindra, Monique Angeon, l’homme s’explique fermement.

« Ça fait plus de trente ans qu’on fait Fort Boyard et mes tigres n’ont jamais pris aucun calmant. »

Tosca et Kashemir, les deux tigres qui apparaissent dans l’émission Fort Boyard, ne sont pas d’après lui des animaux issus de parcs zoologiques, peu habitués à bouger beaucoup et évidemment sédatés lors de leurs différents déplacements.

Fort Boyard

Au contraire, même s’il est conscient de faire travailler ses tigres, le dresseur affirme que ses tigres sont quant à eux habitués à voyager et que cela ne leur pose aucun problème.

Lorsqu’ils ne sont pas dans l’enceinte du fort, les deux tigres vivent chez Thierry Le Portier, en Vendée, ce qui explique leur familiarité avec le transport. D’ailleurs, ils sont souvent amenés à participer à des tournages de films, comme cela a pu être le cas avec « Gladiator ».

Transportés en camion, puis embarqués sur bateau, les voyages de Tosca et Kashemir ont fait l’objet d’un reportage de l’émission « Midi en France » en 2017, qui les montrait d’ailleurs très sereins lors de leurs trajets.

« Pour eux, c’est un endroit connu, ce n’est pas un endroit qui est stressant du tout. C’est leurs vacances d’été, quoi. », expliquait Thierry Le Portier à propos de leur présence sur le fort.