Femen : elles manifestent au musée d’Orsay pour soutenir une jeune femme rejetée du musée pour son décolleté !

Une manifestation des femen a été initiée à Paris, devant le musée d’Orsay ce dimanche pour soutenir une jeune femme dont l’accès a été refusé à cause de son habillement.

Jeanne est une jeune femme qui s’est vue refuser l’entrée au musée d’Orsay et pour cause, elle arborait un décolleté. Après son message sur les réseaux sociaux, les femen qui aiment bien défendre la cause féministe se sont automatiquement saisi de l’affaire et sont venues s’exprimer à leur manière dans les locaux du célèbre établissement culturel de Paris.

Manifestation des femen au musée d’Orsay

Un mouvement d’humeur a été observé au musée d’Orsay dimanche 13 septembre 2020. Elles étaient environ vingt femen venues manifester pour dénoncer une injustice qu’aurait subie une jeune femme. La tranquillité du musée d’Orsay a été troublée par un groupe de femmes défendant la cause féministe. En effet, une jeune femme n’a pas pu accéder à ce musée il y a une semaine alors qu’elle était vêtue d’un décolleté. Créé depuis 2008, les femen représentent un mouvement féministe très actif en France et dans plusieurs autres pays.

Ces activistes ont pris d’assaut le célèbre musée de la capitale française pour dénoncer le refus d’accès à Jeanne. D’après ce groupe, il s’agit d’une sexualisation du corps de la femme. Cette manifestation est née suite à une vidéo que la victime aurait publiée sur son compte Twitter. Elle a écrit une lettre où elle condamne avec une grande fermeté son refus d’accès à ce musée à cause du vêtement qu’elle arborait. Elle explique que l’argent qui était responsable des contrôles à l’entrée du musée a été choquée par son accoutrement, ne lui laissant même pas le temps de sortir son billet. Elle poursuit en disant qu’elle a directement été interpellée par un autre agent qui l’a exhorté de se revêtir d’une veste afin d’entrer dans le musée. Ce qu’elle n’aurait pas apprécié d’autant plus qu’elle déclare « Je me sens vaincue, obligée, j’ai honte, j’ai l’impression que tout le monde regarde mes seins, je ne suis plus que mes seins, je ne suis qu’une femme qu’ils sexualisent, mais je veux entrer dans le musée ».

Les causes de la protestation des femen

Toutefois, les différentes dénonciations, accompagnée d’une d’elle avec le décolleté en question, ont été massivement relayées sur la toile. Plusieurs internautes n’ont pas hésité à exprimer leur indignation par rapport à cette situation. Quelque temps après sa publication, un responsable du musée d’Orsay a pris la parole pour s’excuser face à cet incident. Visiblement, ces excuses du musée n’ont pas suffi pour convaincre les femen qui ont attendu dimanche pour aller manifester devant les locaux du musée.

Très engagée pour défendre la cause féministe, la vingtaine de femmes impliquées dans ces manifestations s’est rendue dans le hall du musée. Elles se sont affiché à moitié nues montrant leurs seins au centre de l’établissement et des œuvres d’art. On pouvait lire plusieurs slogans sur leurs corps comme « le corps des femmes ne sera jamais obscène », « l’obscénité est dans vos yeux » …

Les femen, qui se font connaître comme un groupe d’activistes féminins qui manifestent topless, est née en Ukraine et dont le siège social serait en . Pour faire attendre leur voix, ces femmes préfèrent s’afficher sans sous-vêtements présentant ainsi certaines parties intimes de leurs corps. Il faut dire que les femen protestaient étant couvertes lorsque ce groupe venait d’être créé mais c’est depuis 2010 qu’elle aurait décidé de manifester topless afin d’attirer l’attention des médias d’autant plus que leur combat est orienté contre le tourisme lié au sexe. Ce n’est donc pas la première fois qu’elles font leur apparition en public. Elles n’hésitent pas à se mobiliser contre certaines personnalités comme ce fut le cas pour l’affaire DSK.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.