Emilie Fiorelli (Secret Story) : l’ex de M’Baye Niang revient sur son accouchement en solo !

Devenue maman de deux enfants, Emilie Fiorelli a accouché seule quant à sa dernière grossesse. Le samedi dernier, cette dernière a voulu mettre au clair l’absence de M’Baye lors de son accouchement.

« M’Baye Niang pouvait venir s’il avait son propre avion et qu’il puisse le conduire »

Carnet rose pour Emilie Fiorelli. Le 22 août dernier, la de l’ex- de la téléréalité était venue à son terme. Elle a donné naissance à son deuxième après l’arrivée de son aînée Louna, deux années plus tôt. Le jour de naissance du petit Farrell était dès lors un moment riche en émotion.

D’une part, une immense joie l’a remplie puisque l’« homme de sa vie est né. » Lors de sa publication, le jour de la naissance du petit, Emilie Fiorelli a affirmé qu’elle était tellement heureuse et émue de l’arrivée de son cadet. De plus, elle était si fière que la petite Louna devienne enfin grande sœur. D’autre part, Emilie Fiorelli a également été navrée qu’elle ait dû endurer son accouchement sans le père de ses enfants. Une situation qui a suscité la curiosité de ses fans. Entraînant ainsi une polémique sur les réseaux sociaux.

Tenant à y mettre un terme, l’ancienne gagnante de Secret Story a tenu à faire des confidences, le samedi 29 août. Mettre ainsi au clair, une bonne fois pour toutes, l’absence du père de ses enfants lors de son accouchement. Sur Snapchat, elle a donc annoncé que M’Baye Niang a été retenu par ses obligations de footballeur à Lille. Emilie Fiorelli a même donné de croustillants détails. Son travail a commencé dans la soirée. Elle s’était donc précipitée à rejoindre les urgences. Arrivée à l’hôpital, la jeune maman a prévenu son ex-compagnon.

View this post on Instagram

🤍 @monportraitillustration

A post shared by 𝙴𝚖𝚢 (@emilie_fiorelli_officiel) on

Malheureusement, aucune place dans des vols commerciaux n’a été disponible. Quant aux avions privés, les pilotes n’étaient au poste que le lendemain matin. De ce fait, le footballeur ne serait jamais arrivé à temps. La belle blonde lui a donc conseillé de prendre son temps. « Écoute je t’envoie la vidéo, puis tu viens tranquillement après ton match » lui avait-elle proposé. Une explication qui a pu répondre aux questions harcelantes des curieux.

De nouveau séparés, Emilie Fiorelli confirme sa avec M’Baye Niang

S’étant rencontré en 2015, entre Émilie et M’Baye Niang, c’était le coup de foudre. Ayant partagé leur vie ensemble, le couple a décidé d’avoir leur premier enfant. La petite Louna qui est arrivée en avril 2018. Quelques mois après, la jeune femme à Secret Story 9 a annoncé leur première séparation. Sans entrer dans les détails de leur rupture.

De nouveau ensemble, le couple a encore traversé une rude épreuve. Conduisant ainsi à une nouvelle séparation qui s’était tenue cet été. Une rupture qui a bel et bien été confirmée par la séduisante jeune femme. Récemment sur son compte , cette dernière était sortie de son silence. Elle a exprimé qu’elle a pris la décision de quitter définitivement M’Baye. Complètement désespérée, la jeune femme est convaincue que personne ne change. « L’alcool, les milieux malsains et la polygamie ne font pas partie de ma vie et de mes goûts. » avait-elle fini par conclure.

Quoi qu’il en soit, bien qu’Emilie Fiorelli et M’Baye Niang aient pris chacun des chemins différents, bien que le footballeur n’ait pas pu assister à la venue de son fils. Une chose est sûre, ce dernier est fier d’être père. Il a même tenu à exprimer ses ressentis. Le 22 août, après avoir dévoilé que le petit pesait 4.200 kg, il a révélé qu’il est extrêmement heureux. Réjoui que ce dernier soit enfin là. « J’ai hâte de venir te rencontrer et te voir après mon match ce soir avec ta grande sœur. Je vous aime. » avait-il fini par conclure.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !