David Hallyday : le fils de Johnny renonce à l’héritage ! Il s’explique en direct avec Laeticia !

Engagé dans une lourde procédure judiciaire contre son ex-belle-mère, Laeticia Hallyday, aux côtés de sa sœur Laura Smet, David Hallyday a décidé d’en finir avec cette histoire.

David Hallyday et Laura Smet

Il aura fallu laisser plus de 2 ans et demi passer après la mort du taulier, pour que le clan Hallyday semble enterrer la hache de guerre. Après une procédure judiciaire ultra médiatisée entre la veuve et les enfants du rockeur, un accord a finalement été trouvé, pour le plus grand bonheur de , heureux de tourner la page.

David Hallyday renonce à la succession de son père

Ce vendredi 31 juillet, par le biais de son avocat, David Hallyday a fait quelques révélations sur l’héritage de son père. Alors que Laura Smet s’exprimait de son côté il y a quelques jours, c’est au tour de son frère d’en dire plus sur le fameux accord qu’ils ont signé avec Laeticia, la veuve du rockeur.

Ainsi, comme on s’en doutait, le fils de Sylvie Vartan et annonce renoncer à la succession du taulier.

« Que ce soit financièrement ou patrimonialement il n’a rien souhaité recevoir. Cet aboutissement est conforme aux engagements que David Hallyday avait pris, puisqu’il a la garantie que ses trois sœurs sont désormais protégées et la mémoire de son père respectée. », a annoncé Pierre-Jean Douvier.

Tout semble donc se terminer pour le milieu, même s’il ne fait presque aucun doute que cette longue procédure judiciaire aura profondément entamé les relations entre Laeticia Hallyday et les enfants de son défunt mari. À demi-mot, Laura Smet avait d’ailleurs laissé entendre il y a quelques semaines que le pardon était impossible de son côté.

David Hallyday fait donc le choix de se retirer en faveur de ses 3 sœurs, et particulièrement de Laura Smet, puisque son retrait permet à cette dernière de toucher une plus grosse part de l’héritage. Quant au chanteur, il paraît désireux de tourner la page de cet épisode douloureux, dont tout le monde se serait sans doute bien passé.

David Hallyday nie les propos de Laeticia dans la presse

Il y a quelques semaines, lors d’une interview pour la presse française, s’était longuement épanchée sur le sujet de l’héritage de Johnny.

  • À ce propos, elle déclarait d’ailleurs avoir proposé au fils du rockeur les droits d’artistes interprètes pour l’album « Sang pour sang » et la chanson « Cadillac ».
  • Du côté de David Hallyday, le son de cloche est un peu différent, puisque son avocat affirme qu’il n’y a eu aucune proposition en ce sens, ni du côté de Laeticia, ni du côté d’Universal qui détient les droits actuels.

Le fils du rockeur ayant composé l’intégralité de l’album et de la chanson concernés, ce dernier n’a pas souhaité recevoir de droits autres que les droits d’auteur.

La question de l’album « Sang pour sang » était d’ailleurs au cœur de ce que réclamait David Hallyday depuis le début de la procédure. Il faut dire que ce disque a toujours eu beaucoup d’importance à ses yeux, et notamment la chanson éponyme.

À cette époque, David Hallyday souhaitait que Johnny assume en chanson ses manquements en tant que père. Bien que le taulier fut profondément bouleversé par le texte de son fils, et après avoir longuement hésité, le duo a donné naissance à l’une des plus belles chansons françaises.

Aujourd’hui, on ne peut que saluer le geste fort de David pour sa sœur Laura Smet, dont il a toujours été très proche. Celle-ci a d’ailleurs négocié les droits de la chanson « Laura », que son père avait écrite lors de sa naissance, car ce titre a une symbolique toute particulière pour la fille de la légende française.