Booder est-il malade ? Il en parle et fait des révélations à Cyril Hanouna dans TPMP !

Booder a parlé de sa maladie lors de son passage sur Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna ce 2 septembre 2020.

De son vrai nom Mohammed Moustapha, Booder est un célèbre humoriste franco-marocain. Tous les téléspectateurs de ont été surpris de le voir se confier comme jamais, sur son physique et sa naissance. Il n’est donc pas malade.

Booder sur TPMP pour la promotion de son livre

En effet, l’humoriste était l’invité sur C8 mercredi dernier où il a parlé de son autobiographie donnant plus de détails sur les conditions de sa naissance. L’émission de mercredi 2 septembre était le 3ème numéro de la saison et était animée par le chroniqueur Cyril Hanouna. Après les passages de Gérard Depardieu et d’Anne Roumanoff, Booder était l’invité de ce mercredi.

Âgé de 42 ans, l’humoriste est sur le point de publier un ouvrage Un bout d’air. Il était régulièrement présent sur les plateaux de l’émission lors de la dernière saison. Il a fait des révélations sur son autobiographie où il explique avoir été atteint d’asthme et que les médecins croyaient peu à son espérance de vie. Ces derniers déclaraient « cet -là ne passera pas l’hiver ». Une prédiction qui n’a heureusement pas marché puisqu’il a déjà vécu plus de 40 hivers. Contrairement aux spécialistes de la médecine, les parents de Booder étaient plutôt optimistes et son père avait rétorqué en disant que son fils allait survivre. Après avoir fait toutes ces révélations sur sa naissance, il a néanmoins voulu apporter des précisions par rapport aux informations qui circulaient sur la toile.

Il se confie sur sa naissance et son physique atypique

Le comédien, qui ne digère pas les noms de maladies qu’on lui colle, a réagi à l’égard de ces rumeurs. Il affirme avec un ton ferme qu’il n’est pas malade mais que c’est comme cela qu’est sa tête, rien à voir avec un quelconque « nom de maladie de fou ». Il poursuit en disant que plusieurs personnes le croient malade, qu’il reçoit régulièrement des messages de plusieurs parents qui disent que leurs enfants seraient atteints de la même maladie. Pour ceux qui ne le savent pas, Booder a un enfant avec qui il s’affiche fièrement sur les réseaux sociaux lorsqu’il en a envie. Bien qu’il n’ait jamais dévoilé le visage de son enfant, il n’en demeure pas moins qu’il est un être normal comme tout le monde contrairement à ceux qui l’imaginent malade.

View this post on Instagram

#foireexpolarochelle #booder

A post shared by ParcExpoLR (@parcexpolr) on

C’était donc une mise au point car l’humoriste a décidé de rétablir les faits afin que l’étiquette de « malade » que lui auraient collée certains médias, soit retirée. En effet, son passage à l’émission de Cyril Hanouna ce mercredi consistait à la promotion de son autobiographie. Il faut dire que plusieurs rumeurs circulent sur les réseaux sociaux disant que l’humoriste franco-marocain souffre d’une maladie génétique. Ces anonymes pensent que c’est ce qui serait à l’origine de ses 1 mètre 60 et de la forme de son visage. Ce débat qui ne date pas d’aujourd’hui l’avait déjà amené à s’exprimer sur son physique en 2008 sur Soir. Il déclarait que son physique qu’il aime bien, représente son matériel de travail et qu’il était sans complexe. Il avait également parlé de ses relations amoureuses car il affirmait être accepté par les filles.

Il faut dire que Booder est un humoriste qu’on ne présente plus. Il est facilement reconnaissable grâce à son physique qui lui est propre. Longtemps considéré comme ayant une maladie génétique, l’homme de 42 ans s’est confié à déclarant qu’il n’est pas malade. C’est en 2005 qu’il s’est lancé dans une carrière cinématographique grâce à son rôle dans Neuilly sa mère. Il a également joué dans Hallal police et Beur sur la ville. Malgré son physique atypique, il a su s’imposer dans l’univers humoristique et fait partie des légendes de la comédie en France.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.