« Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » : l’héroïne Audrey Tautou a failli ne jamais avoir ce rôle !

Le réalisateur du film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain », Jean Pierre Jeunet préférait octroyer le rôle principal à une certaine Emily Watson. Mais au cours des séances d’essai, il s’avère que cette dernière ne maitrise pas bien la langue de Molière.

Tout au début, quand le réalisateur du Jean Pierre Jeunet était en quête de quelqu’un qui pourrait être l’actrice principale de son film, son choix se reposait sur une Britannique du nom d’Emily Watson.

La première choisie n’était pas Audrey Tautou

Il est littéralement envoûté par cette anglaise lorsque celle-ci a joué dans un film de Lars von Trier intitulé «Breaking the Waves » où elle a tenu brillamment son rôle de femme qui doit épauler son mari atteint d’akinésie. Ce responsable du film n’a plus d’yeux que pour Emily Watson. D’autant plus qu’il lit dans les journaux, des interviews où cette actrice, de son premier choix, y dit son désir de collaborer avec lui.

Cela justifie davantage sa détermination de lui accorder cette première place dans le film. Mais telle fut sa déception lors des nombreux tests qu’il a fait passer à Watson, il s’aperçut que sa diction du français ne sonne pas bien du tout. Décidé à tout prix à faire de l’Anglaise une actrice principale de son film, il doit encore échafauder un autre plan pour ne pas écarter Emily de son chemin. Tellement cette actrice est une perle rare qu’il ne veut surtout pas lâcher, J.P Jeunet a traduit le film en question dans la langue de Shakespeare, car il voit en cette jeune femme un talent qu’il ne faut pas jeter par les fenêtres.

Tout semblait marcher comme sur des roulettes, mais cette fois-ci, c’est l’actrice, elle-même, qui avait une obligation d’ordre personnel de rester à la capitale britannique. Cet état des choses ne fait que couper l’herbe sous les pieds du pauvre réalisateur. Tout espoir d’avoir Emily Watson comme patronne du film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » tombe à l’eau.

Et Audrey surgit de « nulle part », « D’une planète inconnue. »

Jean Pierre Jeunet est donc contraint de choisir ses figurants en France. Pour ne plus revivre l’expérience malheureuse qu’il venait d’avoir avec la précédente préposée pour être l’héroïne de son film. Mais sa préférence était encore, dans un premier abord, Vanessa Paradis et Emma de Caunes jusqu’au moment où il rencontrait Audrey Tautou avec son charme angélique. Ému, Jeunet lui-même lui a demandé en la voyant d’où elle vient. De quelle planète est-elle ? D’où tombe-t-elle ? D’où elle sort ? En effet, cette nouvelle recrue est une véritable inconnue. C’était sur une bande publicitaire d’un institut de beauté appelé Venus Beauté qu’elle s’affiche avec Nathalie Baye et Mathilde Seigner. Et du coup, elle est propulsée vers le devant d’un film qui sera d’une si grande célébrité. Plus tard, le réalisateur admet que ce n’était pas le fruit du hasard si ça ne marchait pas avec Watson. Ça ne devait pas du tout aller ; déclare-t-il. Parce qu’elle est Anglaise. Elle habite à Montmartre. Tout cela ne faciliterait pas la chose ; reconnait-il.

Aujourd’hui, le film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » connait une immense renommée. En France, on enregistre quelque 8,6 millions d’entrées avec 174 millions de dollars US comme gain mondial. Ce même film a déjà décroché quatre césars. Parmi lesquels pouvons-nous citer le césar, du meilleur film et césar du meilleur réalisateur. Et dans tout ça, Audrey Tautou, l’héroïne, est devenue un nom dans l’univers du français. Ce film fait d’elle l’actrice la plus demandée et recommandée de la France. La tenue de ce rôle constitue pour elle un véritable tremplin qui va désormais lui permettre de sauter plus haut.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !